Communiqué final des journées de concertations

 

Communiqué final des journées de concertations 


internes de la CMA

 

Conformément aux dispositions de sa charte, la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) a organisé des journées de concertations internes à Kidal du 26 février au 03 mars 2018 en vue de :


- Procéder à la passation des pouvoirs entre le Président sortant et le Président entrant ;
- Faire une évaluation du fonctionnement de ses structures, de la mise en œuvre de l’Accord, de l’état de la cohésion sociale, de la situation sécuritaire dans l’Azawad et des relations avec les missions internationales opérant sur le terrain.


La rencontre a enregistré une forte participation de la société civile, des structures de la CMA et de ses délégués au sein des organes de l’Accord.
A l’issu des travaux, il a été procédé à l’investiture de Monsieur Bilal AG ACHERIF, Secrétaire Général du Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA), comme nouveau Président de la CMA, succédant ainsi à Monsieur Sidi Brahim OULD SIDATT, Secrétaire Général du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA).


Il a été également procédé à l’élaboration d’une feuille de route portant sur la redynamisation des structures de la CMA, le renforcement de la cohésion sociale, la sécurité des personnes et de leurs biens et l’état de la mise en œuvre de l’Accord.


Concernant l’Accord pour la Paix et la Réconciliation qui demeure le seul cadre qui lie les parties signataires, la rencontre a vivement exprimé ses préoccupations et inquiétudes par rapport au retard alarmant constaté dans sa mise en œuvre.


Toutefois, la mise en œuvre du chronogramme élaboré par les Parties signataires à l’issu de la 23è session du CSA dans le délai préalablement convenu est vivement attendue et demeure l’ultime espoir pour parvenir à des résultats tangibles notamment :


- Le parachèvement et l’opérationnalisation des autorités intérimaires ;
- L’opérationnalisation des patrouilles mixtes de Kidal, de Tombouctou et la redynamisation de celle de Gao ;
- La préparation et l’organisation du retour des réfugiés et leur enrôlement au RAVEC 
- La relecture du code de collectivités et de la loi sur la libre administration en vue de la rendre conforme à l’Accord.


La rencontre invite le gouvernement à prendre incessamment les dispositions appropriées pour la mise en œuvre dudit chronogramme.

La rencontre recommande le lancement d’une réflexion pour un cadre d’échanges et de concertations plus ouvert entre tous les Azawadiens. 


En prélude à la période de soudure qui s’annonce difficile cette année, la rencontre invite les humanitaires à prendre des dispositions urgentes pour venir en aide aux populations de l‘Azawad.


La rencontre salue les efforts inlassables de la médiation internationale en faveur d’une mise en œuvre intégrale de l’Accord et l’exhorte à redoubler d’engagement pour parvenir à une paix juste et durable au profit de toutes les populations.


Enfin, la rencontre condamne vigoureusement les évènements dramatiques et fratricides survenus à Gao et appelle toutes les communautés à la retenue et au règlement de leurs différends par des canaux traditionnels de résolution des conflits, et met en garde les commanditaires de ces violences.

 


Kidal le 03/03/2018


La Rencontre

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook