Communiqué suite à la manifestation contre les autorités intérimaires à Gao

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA)

COMMUNIQUE N°06/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad a pris connaissance des malheureux événements survenus en ce jour à Gao, qui suite à une marche ont causé la mort des plusieurs personnes ainsi que des blessés majoritairement des civils.

La CMA condamne cette violence que rien ne peut justifier et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. C'est cependant avec consternation que la CMA apprend que les manifestants portent un grief contre le principe des autorités intérimaires .Celui ci devrait pourtant permettre aux populations locales, conformément aux dispositions de l'accord d'Alger, de s’autogérer et de prendre pleinement leur destin en main.

Ce même principe garantit qu'aucune force ou personne extérieure à la localité ne viendrait administrer Gao à la place ou lieu de ses ressortissants. Cela s'applique à toutes les localités de l'Azawad et devrait rassurer tout un chacun du bien fondé et de la légitimité de cette évolution.

Cette marche nous rappelle à quel point il est aujourd'hui urgent de procéder aux changements nécessaires afin que la population de l’Azawad prenne en charge son avenir et puisse surmonter la misère et le désespoir.

La CMA demande une enquête diligente afin d'identifier les responsabilités ayant causé la mort de plusieurs civils.

La CMA appelle la population de Gao au calme et à la retenue. Elle invite par ailleurs les autorités et responsables locaux à opter pour l'implication au processus des autorités de transition plus tôt qu'au rejet.

                                                                                      Kidal, le 12 juillet 2016

                                                                                              Pour la CMA

                                                                                          Ilad AG Mohamed

 

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook