La CMA condamne les actes barbares de l'armée malienne contre les civiles à Goundam

Coordination des Mouvements de l’Azawad

C.M.A

Communiqué N°001/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad a appris avec consternation de sources sures et témoins oculaires que dans la journée du 15 janvier 2016, six (6) personnes ont été exécutées par l'armée malienne, dont quatre (4) à la sortie du site nomade de Zenzene et deux (2) autres près du camp militaire de Goundam.

Le village de Zenzene est situé à une quinzaine de Kilomètres de Goundam sur l'axe principal le reliant à Tombouctou.

Neufs (9) autres personnes sont encore portées disparues et le village a été pratiquement déserté par sa population suite à l’usage excessif des armes dont des armes lourdes.

Ces exécutions sommaires et disparussions ont été commises contre les populations civiles  par les FAMA ( Forces armées maliennes ) en représailles suite à une attaque perpétrée contre elles par des bandes non encore identifiées.

 La CMA dénonce ces actes barbares, criminels et odieux de l’armée malienne et exige sans délai l’arrestation immédiate de leurs auteurs car étant connus et relevant directement du commandement militaire des FAMA.

La CMA informe que  les autorités maliennes portent entièrement la responsabilité de ce qui adviendra des personnes portées disparues et exige qu’une mission d'enquête urgente soit déployée sur les lieux.

Elle prend à témoin le comité de suivi de l’accord, la médiation et la communauté internationale sur les conséquences graves  de tels actes.                                                                 

Kidal Le 15 Janvier 2016

Mossa Ag Attaher

Porte parole de la CMA

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook