Retour à Anefif et combat à Inafarak

La Coordination des Mouvements de L'Azawad (CMA) informe l’opinion publique nationale et internationale qu'à ce jour, dans la matinée, elle a pu regagner la localité d’Anéfif, et cela conformément aux positions stipulées dans l’accord de paix.  

La CMA informe également que des combats violents l’ont opposés hier, à Inafaragh, aux milices pro-gouvernementales de la Plateforme et à leurs alliés issus de mouvements terroristes. 

Au cours de ces combats, un chef du MUJAO a été tué. Connu pour avoir été proche de Mokhtar Ben Mokhtar, et visible à ses côtés durant l’occupation de Gao en 2012 par le MUJAO, son convoi sillonnait ces derniers jours, la zone d’Inafaragh, arborant le drapeau noir des terroristes. Le bilan total fait état d’une dizaine de morts et autant de blessés (transportés vraisemblablement par trois pick up, qui viennent d’être aperçus dans la zone de Temtaghene). 

La CMA appelle la Plateforme au respect strict de ses engagements, conformément à l’accord signé, et à un retour immediat et sans conditions, à ses positions initiales, et cela  afin de donner une chance au processus engagé pour un retour à la paix.  

La CMA appelle les différentes parties au sens des responsabilités. 

À ce titre, la CMA exhorte la médiation internationale et particulièrement la MINUSMA,  à assumer leur rôle et cela conformément à leurs mandats respectifs. Ce rôle doit se traduire par une détermination ferme et sans équivoque à faire respecter l’accord dans son ensemble, y compris les mesures de cessez-le-feu, maintes fois violées par la Plateforme, sans que cela n’entraîne aucune sanction de la part des garants de l’accord. 

La CMA précise que ces insuffisances, ne font que fragiliser la confiance dans l’application de l’accord signé malgrè les fortes reticences du peuple de l’Azawad.

La CMA demeure dans la dynamique et l’esprit d'une paix juste et durable. Cependant, dans l’intérêt superieur de la paix et du peuple azawadien, la CMA s’accordera désormais le droit et le devoir de se defendre en cas d’agression et repliquera à toutes les provocations engagées par les autres parties.

La CMA souhaite conforter le peuple de l'Azawad qu'elle demeure au service d’une paix juste, prenant en compte ses aspirations fondamentales. 

 

 

 

Pour la Coordination

Moussa Ag Acharatoumane 

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook