Félicitation à Son Excellence Mr ROCH Marc Christian KABORE

La Coordination des Mouvements de l’Azawad  félicite Son Excellence Mr ROCH Marc Christian KABORE pour son élection dès le premier tour à la Présidence du Burkina Faso.

Cette victoire incontestable est aussi celle du peuple burkinabé qui a voté dans le calme et la sérénité en faisant preuve d’une maturité politique inégalée qui doit inspirer tous les peuples d’Afrique et du monde.

La CMA salue le sens élevé de responsabilité des autorités de la transition qui a su conduire à terme à des élections démocratiques libres et transparentes dans un climat apaisé malgré des difficultés multiformes.

La CMA réitère son attachement au rôle du Burkina Faso entant que médiateur de la CEDEAO et membre de la médiation internationale dans la crise qui secoue son frère voisin le Mali pour l’aboutissement d’une paix effective.

Lire la suite...

Rencontre entre la CMA et la Plate forme en présence de membres du Gouvernement malien à Anafif

Coordination des Mouvements de l’Azawad – CMA -

Communiqué N°31/9/2015/CMA-

Rencontre entre la CMA et la Plate forme en présence de membres du Gouvernement malien à Anafif

La Coordination des Mouvements de l’Azawad informe qu’une rencontre réunissant des responsables de la CMA, de la plateforme en présence de trois membres du gouvernement malien s’est tenue ce 28 Septembre 2015 aux alentours d’Anafif.

Cette rencontre constitue une ouverture d’échanges formels entre la CMA et la Plateforme et une continuité d’un dialogue que nous souhaitons constructif et rassembleur.

La CMA inscrit sa participation à cette rencontre dans son souci affiché et permanent d’ouvrer à la cohésion sociale, l’entente et le rapprochement entre toutes les composantes de l’Azawad.

Lors de cette rencontre les parties ont convenu de mettre en place un cadre régulier de discussion dont la prochaine étape sera la deuxième rencontre prévue dans les prochains jours. La continuité du dialogue entre les deux parties a été unanimement acceptée.

La CMA tout en saluant la facilitation du gouvernement malien à la tenue de la rencontre, rappelle que tout effort de discussion entre parties signataires de l’accord de paix, de même que la mise en œuvre du dit accord doivent tenir compte du rôle et de l’implication de la médiation et de la communauté internationale. A cet effet les conclusions des initiatives de ce genre et leurs résultats seront communiqués à la médiation internationale. L’accord de paix et les modalités de sa mise en œuvre demeurent plus que jamais sous la garantie de la médiation et de la communauté Internationale.

Lire la suite...

Epidémie de fièvre mortelle sévissant dans l’Azawad

Coordination des Mouvements de l’Azawad – CMA -

Communiqué N°30/9/2015/CMA

Epidémie de fièvre mortelle sévissant dans l’Azawad

La Coordination des Mouvements de l’Azawad Informe l’opinion nationale, internationale et particulièrement les services de santé nationaux et internationaux qu’une fièvre mortelle de nature inconnue sévit dans les localités de l’Azawad depuis le début du mois d’Aout.

Cette fièvre sous forme d’épidémie a fait plus de 100 morts. La situation épidémiologique recensée par la CMA pour le moment fait état de :

- Achibogho 30 morts

- Alata 27 morts

- Talatayte 15 morts

- Tin Aouker Une dizaine (non précis)

- Zone de Goundam : Dizaine (non précis))

- Koyguima ( région de Tombouctou ) 15 morts ( provisoire )

- Tin Fadimata (Menaka ) dizaine provisoire

D’autres localités aussi touchées n’ont pas encore donné de bilan.

Les agents de santé locaux sont complètement dépassés par la demande et la prise en charge des cas.

Face à cette situation humanitaire désastreuse, la CMA lance un appel à tous les partenaires de santé notamment : Médecins sans Frontière MSF, Médecins Du Monde (MDM), organisation mondiale de la Santé ( OMS ), Comité International de la Croix Rouge (CICR), Services de santé de l’ONU, Services nationaux et locaux de santé, ONG et à toutes les bonnes volontés d’intervenir dans l’urgence pour identifier la nature de la maladie et essayer de la contenir.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad réitère sa disponibilité à faciliter l’action de toutes les organisations pour accéder aux localités touchées.

Lire la suite...

Retour à Anefif et combat à Inafarak

La Coordination des Mouvements de L'Azawad (CMA) informe l’opinion publique nationale et internationale qu'à ce jour, dans la matinée, elle a pu regagner la localité d’Anéfif, et cela conformément aux positions stipulées dans l’accord de paix.  

La CMA informe également que des combats violents l’ont opposés hier, à Inafaragh, aux milices pro-gouvernementales de la Plateforme et à leurs alliés issus de mouvements terroristes. 

Au cours de ces combats, un chef du MUJAO a été tué. Connu pour avoir été proche de Mokhtar Ben Mokhtar, et visible à ses côtés durant l’occupation de Gao en 2012 par le MUJAO, son convoi sillonnait ces derniers jours, la zone d’Inafaragh, arborant le drapeau noir des terroristes. Le bilan total fait état d’une dizaine de morts et autant de blessés (transportés vraisemblablement par trois pick up, qui viennent d’être aperçus dans la zone de Temtaghene). 

La CMA appelle la Plateforme au respect strict de ses engagements, conformément à l’accord signé, et à un retour immediat et sans conditions, à ses positions initiales, et cela  afin de donner une chance au processus engagé pour un retour à la paix.  

La CMA appelle les différentes parties au sens des responsabilités. 

À ce titre, la CMA exhorte la médiation internationale et particulièrement la MINUSMA,  à assumer leur rôle et cela conformément à leurs mandats respectifs. Ce rôle doit se traduire par une détermination ferme et sans équivoque à faire respecter l’accord dans son ensemble, y compris les mesures de cessez-le-feu, maintes fois violées par la Plateforme, sans que cela n’entraîne aucune sanction de la part des garants de l’accord. 

La CMA précise que ces insuffisances, ne font que fragiliser la confiance dans l’application de l’accord signé malgrè les fortes reticences du peuple de l’Azawad.

Lire la suite...

LEVÉE DES "Zones de sécurité de la MINUSMA" SUR TOUTE L'ÉTENDUE DU TERRITOIRE DE L'AZAWAD.

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA).

 COMMUNIQUÉ N°31/8/2015/CMA.

 LEVÉE DES "Zones de sécurité de la MINUSMA" SUR TOUTE L'ÉTENDUE DU TERRITOIRE DE L'AZAWAD.

 La Coordination des Mouvements de l´Azawad (CMA) informe l’opinion nationale et internationale ainsi que les différentes parties composant la médiation internationale et les partenaires du processus d’Alger que depuis la signature de l´accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d´Alger, les milices pro gouvernementales, usant des moyens et de la logistique de l’Etat, tentent de reconquérir des nouvelles positions, tenues depuis le cessez le feu du 23 mai 2014, par la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) en violation flagrante des arrangements sécuritaires et des termes de l’Accord de Paix signé les 15 Mai et 20 Juin 2015.

 Cette attitude belliqueuse vise délibérément à remettre en question l’accord d’Alger dans sa globalité et tous les engagements pris par les différentes parties.

La Coordination des Mouvements de l´Azawad(CMA) a pris note du communiqué de la MUNISMA du 17 août 2015 instaurant une zone de sécurité de 20km autour de la ville de Kidal, elle a également pris note du communiqué du gouvernement du Mali à la date du 18 août 2015 regrettant l’instauration d’une telle zone de sécurité.

Par conséquent, la Coordination des Mouvements de l’Azawad demande à la MUNISMA de lever expressément et dans les meilleurs délais toutes les zones de sécurité établies sur le territoire de l’Azawad à Tabankort, Anafif, Menaka, Goundam, Ber, Tombouctou, Gao, Kidal et ailleurs et de laisser le soin à toutes les parties de régler leurs différends.

Lire la suite...

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook