COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA) COMITÉ DIRECTEUR

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA)

COMITÉ DIRECTEUR
--Cellule de Communication--

COMMUNIQUÉ N°002/2018/ CC-CD-CMA

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) prend acte et se réjouit de la décision du Secrétaire Général des Nations Unies relative à la nomination des membres de la Commission d'Enquête Internationale prévue par l'Accord pour la Paix et la Réconciliation (APR) au Mali issu du Processus d’Alger. 
Cette commission indépendante longuement attendue par les populations de l’Azawad est un élément fondamental dans la perspective d’une résolution durable du conflit et d’une véritable réconciliation nationale ; cette mesure s’inscrit conformément à l’engagement des Parties à l’Accord clairement formulé dans son Préambule : « Le Gouvernement de la République du Mali et les Parties Signataires expriment leur détermination à éliminer définitivement les causes profondes de la situation actuelle et à promouvoir une véritable réconciliation nationale fondée sur une réappropriation de l’histoire à travers une unité nationale respectueuse de la diversité humaine caractéristique de la nation malienne ».
Elle est également l’occasion ultime d’avoir un processus de justice crédible pour toutes les victimes, sans distinction aucune, mais surtout qui permettrait le traitement profond et définitif des causes du conflit historique. 
De ce fait, pour la CMA, le mandat de cette Commission d’Enquête Internationale (CEI) devrait couvrir toute la période où des crimes et graves violations de droits humains ont été commis (de 1963 à nos jours) dont les événements de 2012 ne constituent qu’un des cycles de complication de ce conflit.
La CMA exprime toute sa disponibilité et usera de tous les moyens pour la manifestation de la vérité afin que les parents des victimes de crimes et graves violations des droits humains aspirent enfin à une véritable justice.
Kidal, le 05 février 2018
Le Porte Parole 
Ilad AG MOHAMED

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD C.M.A.

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD
C.M.A.

COMITE DIRECTEUR
Cellule de Communication

COMMUNIQUÉ NO 037/2017/C.C.-CD-CMA

La Coordination des Mouvements de l’Azawad, informe la communauté nationale et internationale, que dans la journee du 07 Novembre 2017 une mission de Barkhane et du G5 Sahel en patrouille dans la zone de tandarewalle ( Tessit) a procédé a l'arrestation d'un officier du MNLA Idrissa AG ilyas et son équipe près de la base de la CMA à tindjirindjiatane.
Les membres de l'équipe sont :
1)Idrissa AG Ilyas ,
2)HamzaAG Abdoulmalik ,
3)kinanata AG Matafa,
4)Alyajid AG Matafa
5) Hatar AG Borgazal ,
6 ) Idwalinfa AG Atta
7) Assalat Ag Erzagh
8) Ahmadou Ag Almahmoud

En plus de l’arrestation de nos combattants, la patrouille a également saisi leur équipements et matériels.

Dans le contexte actuel de la mise en œuvre de l'Accord pour la paix, cette arrestation n’est pas de nature à renforcer la confiance entre tous les acteurs. Pour ce faire nous demandons a Barkhane et au G5 de prendre toutes les dispositions pour rendre effective la libération de l’officier, de toute son équipe et de leur materiel en vue de rétablir un environnement fiable pour tous les acteurs.

Kidal le 10 Novembre 2017
Iliad Ag Mohamed
Porte parole CMA

Communiqué condamnant l'attaque du Poste de Marsi par la plateforme

                       COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA)

                                           COMMUNIQUE N° 017/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) porte à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale que tot ce matin du 1er décembre, son poste de Marsi situé dans le Gourma entre Tessit et Intililt a été attaqué par des éléments de la plateforme, occasionnant la mort du chef de poste l'Officier Marouchat AG ARKHID, d'importants degats materiels et plusieurs prisonniers.

Cette attaque de la plateforme a été opérée au moment où la CMA et tous les acteurs impliqués dans la mise en oeuvre de l'Accord pour la paix sont à pied d'oeuvre pour rendre operationnel le MOC de Gao afin de commencer les patrouilles mixtes.

La CMA condamne energiquement cette agression inacceptable qui minimise ainsi les chances pour faire appliquer les derniers arrangements sécuritaires élaborés pour restaurer la confiance entre les Parties à l'Accord.

La CMA présente ses sincères condoléances à la famille de l'officier Marouchat ainsi que ses proches, et souhaite prompt retablissement aux blessés.

La CMA compatit aux peines des familles des prisonniers, elle mettra tout en oeuvre pour les faire liberer sains et saufs et rassure le peuple de l'Azawad que rien ne saurait la devier de ses objectifs.

La CMA prend à temoin la médiation et la communauté internationale, et les appelle instamment à condamner de tels agissements et à prendre leur responsabilité.

                                                                                   Kidal, le 1er décembre 2016

                                                                                               Pour la CMA

                                                                                          Illad AG MOHAMED.

COMMUNIQUE DENONCANT LA DATE DU 20 NOVEMBRE POUR LA TENUE DES ELECTIONS MUNICIPALES

COORDINATION DES MOUVEMENTS DE L’AZAWAD (CMA)

COMMUNIQUE N° 12/CMA/2016

La Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA) a pris connaissance par voie de medias de la décision du Gouvernement du Mali d’organiser les élections municipales le 20 novembre 2016.

Cette décision est prise au moment où la CMA dépose ses listes de conseillers régionaux pour la mise en place des autorités intérimaires qui ont justement pour missions principales : la préparation et l’organisation du retour des refugies et déplacés, la participation à la révision des listes électorales et à l’organisation des élections conformément à l’annexe 1 de l’accord et l’entente (Gouvernement- CMA- Plateforme) du 19 juin 2016. Ces élections qui concernent directement la vie des populations de base ne peuvent être crédibles si des dizaines de milliers de personnes réfugiées ou déplacées en sont exclues.

Aussi, cette décision n’a pas associé toutes les parties signataires de l’accord pour permettre le choix d’une date consensuelle.

La CMA invite le Gouvernement à adopter une démarche plus conciliante pour parvenir à des choix constructifs dans l’intérêt supérieur de la paix.

La CMA en appelle à la vigilance de la médiation internationale afin qu’elle veille au respect des principes de consensus et de concertation dans la prise de décisions liées à la mise en œuvre de l’accord.

       Kidal, le 07 octobre 2016                                                                                       

                                                                                             Pour la CMA

                                                                                         Illad AG MOHAMED

COMMUNIQUE DE PRESSE SUITE A LA DEFECTION DE CERTAINS MEMBRES DU MOUVEMENT

 

 MOUVEMENT NATIONAL DE LIBERATION DE L'AZAWAD (MNLA)

 

Communiqué de Presse

 

Le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que ses membres ayant opté pour la création d’un autre mouvement sont suspendus des fonctions qu’ils assumaient au sein des instances du M.N.L.A.

Le M.N.L.A attire l’attention de la Médiation et de la Communauté Internationale sur les dangers pour le processus de paix liés aux tentatives de déstabilisation d’une partie signataire de l’accord d’Alger par une autre.

Le M.N.L.A exhorte tous ses militants et sympathisants à plus de retenue face aux tentatives de déstabilisation et les invite à se démarquer concrètement de ces actes qui n’honorent pas le Mouvement.

                                               Kidal, le 03 Septembre 2016

                                               Le Chargé de Communication

                                                        

 

                                                         Illad Ag Mohamed

MNLA sur Twitter

MNLA sur Facebook